top of page

Jean-Luc et Jean-Claude

C'est un moment de la vie de Jean-Luc et Jean-Claude, deux copains qui résident à l'unité Tilleul du foyer que dirige Johanne Debacker. Une femme assez jeune, charpentée, les cheveux très courts, pas du coin. Un moment qui commence comme tous les jeudis où ils ont le droit de venir au café que tient Yolande, boire un verre (sans alcool) et sans sucre pour l'un (à cause du diabète). Un moment où le quotidien si bien réglé par l'institution va prendre un chemin de traverse et eux, la tangente... Il aura suffit que Yolande refuse de valider un billet de loto (respectant en cela les consignes des éducateurs) ; que ce jour là un jeune homme (un blondinet) soit présent et qu'il

buvait un café au lait (c'est quand même pas très courant pour un jeune homme l'après midi) ; et d'une pluie battante.

Un récit émouvant sans chercher à tirer les larmes, drôle, inquiétant, réaliste et inventif...

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page